THE FRENCH STUDIES IN NIGERIA IN THE 21ST CENTURY: CHALLENGES AND PROSPECTS IN TRANSLATION: THE ROLE OF FRENCH LANGUAGE > LES PROBLÈMES DU LOGICIEL COMME OUTIL DE LA TRADUCTION: CAS DE QUELQUES LOGICIELS | April 2018 | Translation Journal

April 2018 Issue

Read, Comment and Enjoy!

Join Translation Journal

To receive regular updates,
fill in your details below.
You will also receive a PDF listing
8 Ways to Ignite your Translation Career.
Join now. 

THE FRENCH STUDIES IN NIGERIA IN THE 21ST CENTURY: CHALLENGES AND PROSPECTS IN TRANSLATION: THE ROLE OF FRENCH LANGUAGE > LES PROBLÈMES DU LOGICIEL COMME OUTIL DE LA TRADUCTION: CAS DE QUELQUES LOGICIELS

Abstract

There is no hundred percent perfect translation. This is natural because no two human beings can translate a text in the same way. It is because each individual has his own way of seeing things. With more developed technological advancement, Computer Scientists or Programmers are involved in transferring such knowledge of translation from translators to software. Individuals are purchasing such software to facilitate their translation activities or process. Nonetheless, they encounter some problems in translation. This paper presents the difficulties or problems of software as tool in translation and some suggestions to translators to overcome these problems they are encountering using software of translation.

 

Résumé

Il n’y a pas de traduction parfaite puis qu’il n’y a pas deux personnes qui puissent traduire un texte de la même façon. Cela est dû du fait que chaque individu à sa manière de voir les choses. Avec l’évolution de la technologie la plus avancée, les informaticiens transfèrent les connaissances de la traduction au traducteur du logiciel. Les individus achètent les logiciels pour faciliter leurs travaux aisément, mais pourtant ils rencontrent quelques problèmes en traduisant le texte. Cette communication montre les difficultés ou problèmes du logiciel comme outil de la traduction et donne quelques suggestions pour surmonter ces problèmes auxquels les traducteurs font face.


Introduction:

Le mot « traduction » vient du verbe « traduire » c'est-à-dire faire passer le message d’une langue à une autre en visant l’équivalence entre l’énoncé original et l’énoncé obtenu. L’action de traduire est la traduction. Il existe la traduction littérale c'est-à-dire la traduction mot à mot, la traduction libre qui s’éloigne du texte original et la traduction assistée par ordinateur c'est-à-dire par logiciel. Pour orienter ce travail vers sa voie principale, l’ordinateur est parvenu à prendre dans une très large mesure la place des êtres humains dans beaucoup d’aspects, de domaines et d’activités. La traduction par les ordinateurs par exemple, qui remplace la traduction par les traducteurs humains aide à réduire la gestion de temps. Dans la traduction, les logiciels et les programmes d’informatiques ont la capacité de traduire.

La Traduction

La traduction est le résultat de l’action de traduire, conversion d’un ouvrage dans une langue autre que sa langue d’origine. Elle est aussi un exercice qui consiste à transmettre un message d’une langue à une autre tout en gardant le sens du message, (Michel, p.1213). C’est un exercice à caractère scriptural, elle diffère donc de l’interprétation qui est orale et spontanée.

La traduction peut être définie ainsi: c’est comparer, c’est confronter deux systèmes linguistiques non seulement deux lexiques, deux syntaxes, deux structures mais aussi deux génies et deux conceptions de la vie, (J.P Vinay et Darbelnet, p.123).

Le traducteur est l’individu qui traduit d’une langue à l’autre, auteur d’une traduction. En utilisant le logiciel comme Trados, la mémoire de la traduction change comme le traducteur travaille. En l’Informatique par exemple, c’est un programme ou un logiciel automatique de la traduction qui traduire un texte d’une langue à une autre.

Pour faire la traduction, il faut avoir un traducteur qui a maîtrisé les structures de la langue à traduire. Le traducteur qui a eu le pouvoir d’accès sa connaissance ou les autres traducteurs experts de vérifier, de chercher et de distinguer différentes situations dans la vie et traduire ces situations avec sa connaissance en utilisant différentes techniques de la traduction.

Les procédés ou techniques de la traduction

Ici, il y a différents procédés de la traduction selon Vinay et Darbelnet. Les techniques de la traduction directe: le mot à mot qui tente à reproduire tous les mots de la Langue Source (LS) dans la Langue Cible (LC). Il est possible dans quelques rares cas quand il s’agisse d’un très court message. La traduction littérale dans certain cas, les équivalents des mots de la Langue Source (LS) sont repris dans la Langue Cible (LC) presque dans le même ordre, cependant les règles syntaxiques sont toujours respectées. Il y a aussi l’emprunt qui est intégrée dans une langue d’un mot étranger. Et le calque est l’emprunt lexical dont les constituants ont été traduits littéralement en imitant le mot d’origine sans l’emprunter tel quel.

De l’autre côté la traduction indirecte: la transposition est un procédé qui consiste à remplacer une catégorie grammaticale (traditionnellement appelée partie de discours) par une autre, sans changer le sens de l’énoncé. Il y a aussi l’équivalence qui met l'accent sur l'aspect sémantique du texte et cherchent la parité entre les deux textes. La modulation se définit de façon très générale, comme un changement de point de vue. Celui-ci intervient au niveau du mot, de l’expression ou de l’énoncé, il relève du lexique et/ou de la grammaire. Et l’adaptation c’est adapter la modification du mot, du style, du contenu d’un texte en vue de la rendre adéquate à une nouvelle solution.

Le logiciel ou le logiciel informatique

Un logiciel est un ensemble d'informations relatives à un traitement automatisé qui correspond à la « procédure » d'une Machine de Turing. La mécanique de cette machine correspond au processeur (www.fr.wikipedea.org/logiciel). Le logiciel peut être composé d'instructions et de données. Les instructions mettent en application les algorithmes en rapport avec le traitement d'information voulu. Les données incluses dans un logiciel sont les informations relatives à ce traitement ou exigées par lui.

Selon Alcina (p.10) : il y a les programmes de la traduction comme : le Word, les outils assistés de la traduction, les outils de Machine Translation, les outils de localisation de la traduction et l’éditeur HTML (Hypertext Markup Language). C’est langage informatique basé sur SGML, qui décrit les différents éléments d’un texte à l’aide de balises en vue de sa publication sur le World Wide Web. Et aussi, le logiciel à l’aide de la traduction comme : les bases de données, les dictionnaires, et les encyclopédies sur les discs optiques, …

Selon Pradeed (p.172): Software (logicielrefers to a set of computer programs, procedures and associated documents describing the programs and how they are to be used. Logiciel est aussi défini chez Norton (p.364): a collection of program: a program is a sequence of instructions written in a language understood by a computer.

 

Le logiciel peut prendre une forme exécutable c'est-à-dire directement compréhensible par le micro-processeur ou la source. C’est ce dont la représentation est composée d'une suite d'instructions directement compréhensible par un individu. Ainsi donc, on peut considérer le logiciel comme une abstraction qui peut prendre une multitude de formes: il peut être imprimé sur du papier, conservé sous forme d'un fichier informatique ou encore stocké dans une mémoire comme une disquette, une clé USB (Universal Serial Board).  

   Un appareil informatique peut contenir de certains nombres de logiciels organisés en trois catégories :

  • Logiciel Applicatif : un logiciel applicatif contient les instructions et les informations relatives à une activité automatisée, (). Norton (p.365) ajoute qu’un ordinateur peut stocker une panoplie de logiciels applicatifs, correspondant aux très nombreuses activités pour lesquelles il est utilisé. Il bouge de l’ordinateur à être humain. Logiciel a designé d’aider les opérateurs à devenir productifs, (Norton, p.363). Pradeep, et al (p.173) ajoute que: Application software is a set of one or more programs designed to solve a specific problem or do a specific task.
  • Logiciel Système : un système logiciel contient les instructions et les informations relatives à des opérations de routine effectuées par les différents logiciels applicatifs; Pradeep, et al (p.181) ajoute que system software is a set of one or more programs designed to control the operation and extend the processing capability of a computer system.
  • Système D'exploitation : le système d'exploitation est un système logiciel qui contient l'ensemble des instructions et des informations relatives à l’utilisation commune du matériel informatique par les logiciels applicatifs comme Microsoft Office qui contient Word, Excel, Access, Powerpoint, Outlook etc.
  • MicrologicielNoton (p.364) ajoute que Freeware is any software that is made available to the public for free; the developer does not expect any payment from users.

Il est donc: In a carefully designed software suite, programs can share data and tools, so users can work with many different types of data in one program when necessary, Pradeep, et al (p.364).  

Il peut être un logiciel embarqué, un logiciel libre ou un logiciel propriétaire fait de référence à une manière de distribuer pour le public.

Les logiciels de la traduction

Le logiciel de la traduction tombe dans la classification du logiciel applicatif. C’est un programme qui désigne à résoudre un problème spécifique ou de faire une tâche spécifique. Il y a beaucoup de logiciels de traduction en vente mais nous avons selectioné quelques-uns, tels que:

  1. Trados: c’est un éditeur de logiciel spécialisé dans les logiciels de Traduction Assistée par Ordinateur (TAO). Il est par ailleurs le nom de la principale suite de TAO de la société SDL Trados. Cette suite logicielle se compose de divers modules : Translator’s workbench : création et réutilisation de mémoires de traduction – Tageditor : c’est un environnement de traduction supportant une large gamme de formats de fichiers – Wing Align : permettant de mettre des fichiers sources et cibles en parallèle, (). On ajoute que: It is the complete translation environment for corporate language professional who wants to edit, review and manage translation projects as well as organize corporate terminology, ().
  2. Systran: C’est en premier lieu un logiciel de traduction automatique. Il est un outil linguistique disponible pour le besoin de traducteurs en traduction simultanée de langue étrangère. System Translation est un logiciel de traduction qui entraîne sur le corpus acquis communautaire produit des traductions d’excellente qualité pour les documents juridiques de l’Union Européene, (… ).
  3. Google Translator: C’est un logiciel en ligne qui s’utilise pour traduire des mots, des phrases et des textes sur Internet. C’est pour Google et quelqu’un qui utilise les produits de Google pour la recherche.
  4. Power Translator 12 : C’est un logiciel produit sur un CD (Compact Disk), on l’appelle logiciel d’application. Il est à installer dans un ordinateur de faire la traduction de pair de langue choisi.
  5. Power Translator (All languages) : C’est un logiciel produit sur un CD (Compact Disk) d’application pour installer dans un ordinateur pour faire la traduction mais dans ce cas le logiciel a beaucoup de langues en pair pour en faire un choix. Par exemple, anglais - français, français - anglais, français - espagnol, espagnol- français, arabe – portugais, portugais-arabe etc.
  6. I Translator: C’est un logiciel qui est un produit par le BlackBerry. C’est une application de la traduction qui traduit un texte d’une langue à d’une autre langue choisie. Cette traduction peut couvrir un texte entier.

Les problèmes du logiciel de la traduction

Chaque chose a son problème. Le logiciel n’est pas exceptionnel, il a son importance en même temps ses inconvénients. Parmi ces problèmes, on peut citer :

  • La précision
  • La compétence, la technologie a augmenté la dépendance sur les outils modernes comme les ordinateurs qui a réduit notre créativité. Il a affecté notre manière de penser et comme on utilise notre cerveau, en fin réduit le niveau de notre créativité et de notre initiative.
  • L’ambiguïté est un phénomène pénétrant dans les langues humaines. Comme chaque processus de la langue naturelle, chaque mot a un seul sens mais il n’est pas le même cas. Quand un mot a plusieurs sens, on appelle lexique ambigu. Quand une proposition ou une phrase a plusieurs structures, on appelle structure ambigu. C’est difficile de trouver les mots qui n’ont pas d’ambiguïté de même que des phrases qui ont les règles de façon ambiguë. On essaie de traduire ces deux phrases en français :
  1. You must not use abrasive cleaners on the printer casing.
  2. The use of abrasive cleaners on the printer casing is not recommended, (Hutchins, p.106).

Dans la phrase (a) ci-dessus use est un verbe, et dans la deuxième phrase use est un nom c’est-à-dire nous avons un cas lexical ambigüe. Un dictionnaire d’anglais-français peut traduire le verbe par se servir de et employer, tandis que le nom peut être traduit comme emploi ou utilisation. Un endroit pour lecteur ou traducteur automatique peut trouver si la forme du nom ou du verbe use a employé dans la phrase en travaillant grammatiquement possible d’avoir un nom ou un verbe dans une place où il a apparu.

  • Le lexique et le match structural. Chaque mot a un sens exact. A cause de cette situation possible, on rencontre une difficulté de la traduction. Quelques problèmes dans la traduction font des différences lexicales entre deux langues. La différence dans des langues est de classifier le mot. On regarde quelques problèmes directement. Les autres problèmes arrivent parce que différentes langues utilisent des structures differentes pour même but, et même structures différentes pour un autre but différent. Dans chaque cas, le résultat est que nous avons un processus de la traduction compliqué.
  • Les plusieurs unités: idiomes et collocations. Les idiomes sont les expressions dont le sens n’est pas compris complètement du sens de leurs parties différentes. Ce n’est pas possible de comprendre leurs sens séparément sur la base de connaissance de la grammaire de l’anglais par exemple en (a) ci-dessous et le sens du mot. Ce n’est pas suffisant de traiter l’exemple (b).
  1. If Sam mends the bucket, her children will be rich.
  2. If Sam kicks the bucket, her children will be rich, (Hutchins, p. 115).

Le problème des idiomes dans le contexte des logiciels, est qu’ils ne sont pas possibles de les traduire en utilisant les règles normales. Il y a les exceptions par exemple take the bull by the horns traduit littéralement en français comme : prendre le taureau par les cornes qui a le même sens. Mais l’emploi de la règle normale en ordre de traduire les idiomes résultent à non-sens. C’est ainsi que l’un doit traiter les idiomes comme une unité en traduction.

Conclusion

La technologie n’est pas une option dans le monde professionnel, précisément dans la traduction mais c’est une nécessité. Cette étude nous a permis d’identifier les problèmes du logiciel de la traduction et de définir les termes de la traduction. Les éléments essentiels de la discussion ont été la traduction, le logiciel, le logiciel informatique et le logiciel de la traduction. Les problèmes du logiciel qui se situent au niveau de l’ambiguïté, de la compétence, du lexique, du logiciel et/ou de la traduction.

L’ambiguïté est une situation dans toutes les langues humaines. Il est parmi les problèmes de la traduction. Comme chaque processus de la langue naturelle, chaque mot a un seul sens mais il n’est pas le même cas dans la traduction. Elle est la situation quand un mot a plusieurs sens ou une proposition ou une phrase a plusieurs structures.


Référence

Alcina A., Translation Technologies: Scope, tools and Resources, Target:

International Journal on Translation Studies. In Press, (ND).

Chuquet, H. et al Approche linguistique des problèmes de traduction:

                      anglais - français, Paris Dédier, (1989).

Fagbohun, J. A. Théorie et pratique de la traduction : notions

                       élémentaires. Moonlight Publisher, Lagos, (2007).

Harrap’s Compact French Dictionary (2007). Spectrum Books Limited.

Michel G. M.: Le dictionnaire universel : l’agence universitaire

                       de la Francophonie, (2001).

Norton, P., Introduction to Computers. 6th Edition. Tata McGraw-Hill

Publishing Company Limited. New Delhi, (2006).

O’Sullivan, S. Problems in software translation and how to avoid

                       them. Translation Department, International Computer

                       Centre,Lovelace Road, Bracknell RG12 4SN, UK, (1990).

Paul, H. Traduction mot à mot. England, Great Britain, (2004).

Pradeep K. S. et al Computer fundamentals: concepts, systems & applications.

4th edition. BPB Publications. New Delhi, (2007).

Vinay et Darbelnet J. P. Stylistique comparée du français et de

                       l’anglais. Agrégé de l’université, Canada, (1977).

Log in

Log in